...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Once upon a time we we're friend {Crystal & Francois}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Naileen
messages : 126 depuis le : 09/12/2016

âge : 29 ans
métier : Assistante Personnelle
statut & orientation : Hétéro - Fiancée forcée (c'est compliqué).


MessageSujet: Once upon a time we we're friend {Crystal & Francois}   Dim 15 Jan - 19:49

Je l’avais tué…. Je revis le même cauchemar chaque nuit, espérant qu’en réveillant ce n’était qu’un cauchemar. Mais non. Je l’avais réellement tué. J’avais du sang sur les mains. Humain et non les sangliers que j’avais pour habitude de chasser. Je me maudissais, et je la maudissais ELLE, d’avoir réussi à me trainer si bas. Je m’étais réfugié dans ma maison de campagne avec le strict minimum de personnel. Je voulais être seul. Je ne voulais pas qu’on comprenne que j’étais responsable de sa mort. Je fis les cents pas dans la salle à manger, le feu ouvert était allumé et malgré ça, je sentis que le froid commençait doucement à prendre possession de tout mon être. Mon cœur semblait se changer en pierre. Est-ce là donc la punition qu’on reçoit pour avoir tué celle qu’on aime ? Je n’avais ni touché à mon verre de vin, ni encore à la nourriture. Je n’avais plus faim, je dormais à peine et je dois dire que j’avais du mal à me reconnaitre dans le miroir. Quand un de mes serviteurs ose perturber mes pensées, je lui abois dessus. « Que veux-tu ! » « Excusez-moi monsieur, le Duc de Peyrac est là. » Je soupire. Ce n’était pas vraiment le moment de voir le Duc. Je l’aimais bien. C’était dans ce bas monde ce qu’on pourrait qualifier de meilleur ami. Mais il me connaissait que trop bien. Il saurait que c’était moi qui était la cause de sa mort… Mais je ne pouvais pas le renvoyer. Il ne me laisserait pas faire ca. Je soupire et me laisse tomber sur une des chaises. « Laisse le donc entrer… Et fiche nous la paix. » Je connaissais assez le Duc pour savoir qu’il finira par parler d’elle. Il n’était qu’une question de temps. Il savait que je l’aimais et il savait aussi qu’on ne pouvait pas réellement être ensemble, pas comme homme et femme.

En voyant mon veil ami rentrer, la froideur de mon cœur s’efface doucement. J’étais malgré tout content de le voir. Car c’était surement le seul être à pouvoir me comprendre, à pouvoir me cerner, moi et mes intentions. Et surtout le seul à ne pas me juger. Car lui, non plus était un enfant de cœur. « Monsieur le duc ! Soyez le bienvenue comme toujours ! Installez-vous, mangez, buvez… Faites comme chez vous. » Je m’étais levé pour le saluer avant de m’installer à nouveau. La porte s’était refermé, le serviteur partit. Bien. Pas d’oreilles qui trainent. « Qu’est-ce qui vous amène dans ma demeure de campagne ? » Oui, pourquoi faire tant de trajet ?



(c) LLAM

I wanna hide the truth, I wanna shelter you. But with the beast inside. There's nowhere we can hide. When you feel my heat, look into my eyes. It's where my demons hide. Don't get too close, It's dark inside. Your eyes, they shine so bright. I wanna save that light. I can't escape this now. Unless you show me how
Revenir en haut Aller en bas


Membre
messages : 35 depuis le : 26/12/2016

âge : 55
statut & orientation : hétéro - célibataire, divorcé


MessageSujet: Re: Once upon a time we we're friend {Crystal & Francois}   Dim 15 Jan - 20:23



Once upon a time we were friends
Crystal & François
J’aimais bien cet homme, il me rappelait que je n’étais pas l’unique créature capable du pire. D’ailleurs j’ai bien peur qu’il m’a même surpassé. Jamais j’aurais pu tuer quelqu’un à qui je tenais tant. Lui, par contre, il y est arrivé. Et le comment me reste toujours un mystère. Au moins, je ne serais pas le seul à aller en enfer. On pourra partager la même barque vers les enfers. Je souris en le voyant. Il n’allait pas très bien, maigre, pâle et même son sourire en disant loin. Mais je fis mine de rien, du moins dans un premier temps. « Mon ami ! Comment allez-vous ? » Je m’installe face à lui et me sert à boire. Je n’avais pas pour habitude de me servir moi-même mais j’avais déjà remarqué le peu de personnel qui trainait dans sa demeure. A croire qu’il voulait être tout seul avec ses pensées. « Je voulais vous féliciter. » Mon sourire s’élargit en voyant la tête qu’il me fit. Il m’avait mal comprit. Ou du moins il pensait à quelqu’un d’autre. « Vous féliciter pour votre mariage…. La comtesse des Flandres est un excellent partie. » Mais bien sûr j’avais déjà vu dans son regard qu’il ne pensait même pas à sa future épouse. Je pouvais le comprendre. Depuis que ma première femme est morte, je me fichais bien des autres femmes. J’en marie une, je la jette, prend une deuxième et ainsi de suite. Je ne pouvais qu’en aimer une, et elle a été tué.

« J’ai entendu ce qui est arrivée à votre… » Comment l’appeler ? « Maitresse… » Oui, y avait pas vraiment d’autre mot pour cela. Je ne pouvais difficilement dire âme sœur, et bien-aimée dans un contexte où j’étais quasi sure qu’il était la cause de la mort de la pauvre petite. « Comment tenez-vous le coup ? » Est-ce que j’allais vraiment devoir lui tirer tout du nez, ou allait-il finir par se confier et me dire ce qui s’est réellement passer ?
Codage par Emi Burton


Revenir en haut Aller en bas


Naileen
messages : 126 depuis le : 09/12/2016

âge : 29 ans
métier : Assistante Personnelle
statut & orientation : Hétéro - Fiancée forcée (c'est compliqué).


MessageSujet: Re: Once upon a time we we're friend {Crystal & Francois}   Dim 22 Jan - 20:40

J’aimais bien le Duc, mais là… j’avais envie d’être seule, j’avais besoin d’être seul. Néanmoins je ne pouvais pas le mettre à la porte, alors me voilà coincé avec la seule personne qui est capable de savoir que c’est moi qui l’ai tué… Si il ne le savait pas encore… D’ailleurs quand il me félicite, j’arque un sourcil et le fixe de mon regard obscure. Me féliciter ? Il me félicitait de quoi ? De l’avoir tué ? « Vous parlez de quoi ? » Oh le mariage… mon mariage… Mes nerfs se calment tout comme mes muscles.

« pfff, cette grosse vache? Y a que son titre qui m’intéresse, ses terres et bien sûr son argent. » Ce mariage… ouais je l’avais quasi oublié, c’était sans importance. Ce n’était qu’un stupide oui devant un tas de monde et devant un curée. Qu’est-ce que je me fichais bien que c’était devant dieu. De toute manière… je n’irais jamais au paradis alors que je sois honnête devant dieu ou pas, c’était de toute manière trop tard. Y avait que l’argent et la gloire qui m’intéressait là-dedans. Un mariage était rarement fait d’amour, ce n’était qu’une question d’argent ou de titre. Alors ce mariage n’était pas une exception à la règle. C’était commun de nos jours. Je soupire et retourne mon visage vers la fenêtre quand le Duc parle d’elle. « Ce n’était pas ma maitresse… » Nous n’étions pas fiancés, nous n’étions pas mariés… Alors qu’est-ce qu’elle était ? Je me levais pour m’approcher de la fenêtre. Il faisait beau dehors. Le temps parfait pour une partie de chasse. « Elle était… mon âme sœur. » Oui, c’était ça… Elle n’était pas ma maîtresse, le mot correct était âme sœur. Alors pourquoi je l’avais tué ? Je n’avais pas envie de penser à elle. Je n’avais pas… non je ne pouvais pas penser à ça. « Et si on partait à la chasse ? Je n’ai pas envie de penser à elle… »



(c) LLAM

I wanna hide the truth, I wanna shelter you. But with the beast inside. There's nowhere we can hide. When you feel my heat, look into my eyes. It's where my demons hide. Don't get too close, It's dark inside. Your eyes, they shine so bright. I wanna save that light. I can't escape this now. Unless you show me how
Revenir en haut Aller en bas


Membre
messages : 35 depuis le : 26/12/2016

âge : 55
statut & orientation : hétéro - célibataire, divorcé


MessageSujet: Re: Once upon a time we we're friend {Crystal & Francois}   Dim 29 Jan - 14:17



Once upon a time we were friends
Crystal & François

Si son regard pouvait tuer, je serais probablement déjà mort… mais chance pour moi, ce n’était pas le cas. Et moi qui le féliciter pour son mariage… Il n’avait pas la tête à le fêter… D’ailleurs il était claire qu’il ne l’aimait pas. Je comprends. Un mariage n’est que très rarement deux êtres qui s’aiment. C’est souvent un contrat comme un autre. « C’est sure qu’elle est unique héritière et qu’il n’y a plus aucun mâle dans la lignée encore en vie… C’est surement un très bon… contrat ? » Car finalement c’était bien ainsi qu’il voyait la chose non ? Un contrat. Pas d’amour.

Malheureusement pour moi, il semblerait que j’allais devoir lui tirer toutes les informations du nez moi-même. Il n’était ni l’humeur et n’avait probablement pas l’envie de parler d’elle. Pourtant moi j’en avais envie, et j’étais persuadé que cela lui ferait du bien. D’autant plus qu’il pouvait me faire confiance, j’aimais j’allais dire quoi ce soit, encore moins faire courir des rumeurs, l’accuser et surtout pas juger. Ame sœur… Encore une raison de plus pourquoi je ne comprenais pas la mort de cette jeune femme, ni d’ailleurs son calme. Il devrait être dévasté, détruit, à la recherche du meurtrier… Mais ce n’était pas le cas… Au lieu de cela il se refermait telle une huitre sur lui-même. Ça me rappelait vaguement moi-même après la mort d’Angélique… ça ne m’avait pas non plus empêché de me marier à d’autres. Mais mon cœur était mort en même temps qu’elle… Et j’ai un peu peur que ca soit également le cas pour mon ami. La chasse. J’hausse les épaules. « Pourquoi pas. » Peut-être que si on quittait l’enceinte de cette demeure, qu’on ne serait que nous deux… Peut-être qu’il finira enfin par s’ouvrir ?  
Codage par Emi Burton


Revenir en haut Aller en bas


Naileen
messages : 126 depuis le : 09/12/2016

âge : 29 ans
métier : Assistante Personnelle
statut & orientation : Hétéro - Fiancée forcée (c'est compliqué).


MessageSujet: Re: Once upon a time we we're friend {Crystal & Francois}   Dim 5 Fév - 20:09

Il commençait à m’exaspérer. Oui, ce mariage n’était qu’un contrat, ne comprenait-il plus le français? « C’est ça. Oui. Un très bon mariage. Comme il se doit à notre époque. » Bien sûr j’oubliais l’ironie de mes paroles. Son premier mariage avait été qu’avec une simple paysanne. Mais je n’avais nullement envie de parler de cette femme. Il était un des rares Duc que je connaissais qui se marierait réellement pour de l’amour. Et regardez ou cela l’a amené… elle est morte après la nuit de noces… Alors qu’on se marie par amour ou pas… j’ai bien peur que le résultat soit toujours aussi médiocre. Au moins il y avait une bonne nouvelle, il acceptait de partir à la chasse ! C’était pour moi, un moyen comme un autre d’oublier le visage d’Elisabeth. J’étais certaine que cette femme allait me hanter pour le restant de mes jours. Néanmoins pendant cette chasse j’allais peut-être avoir un peu de repos, pas penser à elle me ferait un bien fou. J’avais appelé mon serviteur, donné l’ordre de préparer les chevaux. Je ne voulais aucun serviteur avec nous. Rien que lui et moi. Parce que quelque part, j’avais peur de mes réactions et surtout de mes paroles.

J’avais confiance en lui. Je savais qu’il n’allait pas me trahir. C’était quelque part le seul ami sur lequel je pouvais compter. Mais j’avais pas envie de parler d’elle, ni encore de me confier. Mais parfois on ne se contrôle pas… Alors c’était avec sagesse que je décide de partir rien que lui et moi. Mon cheval sous mes cuisses, l’air frais sur mon visage, le sentiment de liberté me firent un bien fou. Au fond ce qui était censé être une chasse était vite devenu une escapade à cheval. J’avais du mal à m’arrêter. Finalement c’est au bord d’une rivière qu’on s’arrête pour laisser le temps aux chevaux de se rafraichir. J’observe l’eau, à cet époque je n’avais pas encore peur de l’eau. « Tu penses qu’on puisse se retrouver plus tard… Dans une autre époque, comme le prétendent certains ? » Je n’étais pas très réligieux, j’allais à la messe, plus par obligation que par réelle croyance.



(c) LLAM

I wanna hide the truth, I wanna shelter you. But with the beast inside. There's nowhere we can hide. When you feel my heat, look into my eyes. It's where my demons hide. Don't get too close, It's dark inside. Your eyes, they shine so bright. I wanna save that light. I can't escape this now. Unless you show me how
Revenir en haut Aller en bas


Membre
messages : 35 depuis le : 26/12/2016

âge : 55
statut & orientation : hétéro - célibataire, divorcé


MessageSujet: Re: Once upon a time we we're friend {Crystal & Francois}   Mer 8 Fév - 19:48



Once upon a time we were friends
Crystal & François

Je ne disais rien, je ne fis rien d’autre que de le suivre. Il m’inquiétait. Mais c’était normal. Il était ce que j’avais de plus proche d’un ami, car oui, j’en ai que très peu. J’ai toujours été quelqu’un de solitaire, de silencieux qui aime la solitude. Alors m’entourer de gens… c’était que très peu pour moi. Mais pour en revenir à Tristan, je savais que trop bien la douleur que la perte d’un être cher puisse procurer. J’en avais moi-même souffert, et j’en souffrais toujours. Je ne pourrais jamais oublier ma première femme, et unique amour. Quand finalement on s’arrêtait, je descendis de mon cheval et allait m’asseoir sous l’ombre d’un arbre. Je le fixais de mon regard. « Honnêtement… je n’espère pas. » Retrouver Angélique était pourtant ce que je souhaitais le plus au monde. Mais pas dans une autre époque, ni dans une autre vie. Je voulais vivre avec elle ici, continuer notre histoire. « Ce monde est trop cruel… j’ai peur qu’aucun amour puisse survivre…. Si je dois la revoir, j’espère que ca soit au paradis… quitte même en enfer si je dois passer par là… Après tout… l’enfer ne peut pas être aussi difficile à vivre comparé à ce monde. » continuer à vivre sans elle, était la chose la plus difficile. Sans elle, je n’étais qu’un être sans cœur, sans même mon âme. Elle avait tout prit en soufflant son dernier souffle.

« Et vous ? Vous espérez pouvoir la retrouver dans une autre vie ? » Peut-etre est-ce que le moment était enfin arrivé pour qu’il lache un peu plus d’informations sur son Elizabeth. J’aurais du m’y intéresser plus. Mais les affaires d’amour ne m’intéresse pas, et je n’aurais jamais cru qu’il tenait tant à elle… « Je sais ce que c’est de perdre celle qu’on aime… quand je l’ai retrouvée… Morte… je peux t’assurer que celle qui l’a tué a connu des souffrances atroces avant d’y laisser sa vie…. Vous par contre vous ne semblez même pas recherché le meurtrier…. Chose que j’ai du mal à comprendre ? »
Codage par Emi Burton



Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Once upon a time we we're friend {Crystal & Francois}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Once upon a time we we're friend {Crystal & Francois}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» It's been a long time without you my friend. [SHUNZEI]
» (f) Crystal Reed ♥ You're my best friend
» (M) BOB MORLEY ▬ Best friend and first time
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Goodbye my old friend...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
How You Remind Me ::  :: Back in Time :: Paris-
Sauter vers: