...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You're still on my lonely mind (Kole)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


Membre
messages : 91 depuis le : 22/12/2016

âge : 33
métier : Militaire - Sergent
statut & orientation : Célibataire mais... - Hétéro


MessageSujet: Re: You're still on my lonely mind (Kole)   Ven 6 Jan - 10:54


I am glad it cannot happen twice, the fever of first love. For it is a fever, and a burden, too, whatever the poets may say.
Ava & Kole

You're still on my lonely mind

Mouahahahahaha, je l'ai eu en plein dans le mile! Et je m'enfuis en courant en évitant sa réplique quasi instantanée. Mais voilà qu'elle aussi change de tactique et au lieu de me lancer des boules de neige, voilà qu'elle se jette complètement sur moi. J'aurai pu l'éviter et elle se serait ramassée par terre. Mais pas Ava. Je la rattrape, évidemment que je la rattrape. Comme toujours, comme à chaque fois. Et dans la petite rue en pente, on roule quelques instants. Des vrais gamins de 8 ans, je vous dis... Quand la gravité a fini de nous faire tourner en bourrique et que l'on se stabilise, Ava est au dessus de moi. On rit comme pas permis. Elle a les cheveux tout défaits, son bonnet a valdingué un peu plus haut et elle a de la neige partout dans les cheveux. Je ne sais pas comment, mais il me manque un gant, qui est lui aussi achevé plus loin, noyé dans un petit tas de neige. Ce n'est que lorsque j'accroche son regard, que je me rends compte qu'on est loin d'avoir seulement 8 ans. Oh non, Ava est une magnifique jeune femme et... et j'ai été bête de la quitter comme ça. Ma main hésite, puis finalement se lève pour caresser sa joue, mais voilà déjà qu'Ava se dégage et je me redresse, ne sachant quoi faire d'autre. Peut-être récupérer gant et bonnet? Je rampe presque pour attraper le bonnet et le gant et lui tend le premier alors que je remets le second sans chercher à enlever la neige du dedans. Bah, ça fondra tout seul. Voilà qu'on en vient au paint-ball. Pourquoi on parle du paint-ball? J'ai du mal à revenir à la réalité. Pas après ce regard si... Je me rappelle la raison de mon retour à Red Hollows. Je soupire.

- Non, vaut mieux pas. Ma voix est à peine audible. Vaut mieux pas pourquoi? Parce qu'elle perdrait? Parce que ça me rappellerait de plus horribles choses? Je ne sais pas. Je me redresse sur mes pieds et tends la main à Ava pour l'aider à se relever. Il est tard maintenant. Sous entendu, je suis fatigué. Je sais que je pourris une fois de plus l'ambiance, mais je ne sais pas comment faire pour... c'est comme ça, il y a quelque chose de cassé en moi et... et je veux le réparer, c'est juste qu'il me faut du temps. Mais je ne sais pas si elle comprendra ça. C'est... c'est une mauvaise idée. Je... Je dois partir. J'suis désolé, Ava... Je... Je ne veux pas t'embêter. Pourquoi je panique? J'ai jamais paniqué de ma vie! Pourquoi je panique? Mon coeur s'affole, ma respiration aussi. La neige disparait tout à coup, je me sens emporté dans un autre pays, j'entends des cris, des cris de douleur, de souffrance, j'entends les bombes qui tombent, j'entends les vies qui se brisent. Là, derrière la voiture en miette, il y a un ennemi. Où est mon arme? J'entends un tir, il est pour moi, je suis touché? Je regarde mes mains, pas de sang. Je relève les yeux, Ava est là, la neige est revenue, il fait froid, je tremble, j'ai retrouvé une respiration normale, le calme de la nuit paisible et endormie revient à mes oreilles. Je ne veux pas t'embêter, Ava, pardonne-moi, j'aurai pas dû... Je ne devrais pas... Il faut... Non, si je pars, je sais ce que je vais faire. Je dois m'accorcher à Ava, elle est mon seul espoir. Ne me laisse pas tout seul, s'il te plait.
(c) crackle bones



I feel so lost. Where are you?

Yeah, Everyone wants it, & Me, Honestly, I want us to last. I just don’t want to have a great couple of months with you and then it’s over, I don’t want to experience the feelings of being lost and hurt all over again. I just wanna be with you all the time, No matter what happens, No matter what challenges, or how hard our situation is, We”ll keep fighting for our love.
Revenir en haut Aller en bas


Membre
messages : 125 depuis le : 19/12/2016

âge : 28
métier : fleuriste & peintre à ses heures perdues
statut & orientation : hétéro - célibataire


MessageSujet: Re: You're still on my lonely mind (Kole)   Ven 6 Jan - 17:12

You're still on my lonely mind.
Kole & Ava



C’est vrai qu’il était tard… Il n’y avait personne dans la rue. Tout le monde devait être dans leur lit, ou peut-être endormi devant la télévision. Et malgré qu’elle avait les joues bien rosés, elle sentait quand même le froid qui commençait à prendre possession d’elle. Il était temps de rentrer, de se retrouver bien au chaud à l’intérieur de son appartement. Et elle était sur le point de se retourner pour marcher en direction de la boutique quand tout à coup, Kole commençait à dire des phrases incohérentes. Mauvaise idée ? Mais de quoi est-ce qu’il parlait ? Ava se retournait vers lui, afin de lui faire face. Qu’est-ce qui était une mauvaise idée ? Rentrer ? Dormir chez elle ? Etre à Red Hollow ? Y avait tant de choses qui pouvait être une mauvaise idée. Elle n’avait pas le temps de poser de question qu’il enchainait sur autre chose. Il devait partir ? Partir ou ? Et pourquoi ? Et puis voilà la centième fois qu’il lui dit cette phrase là… Ne pas vouloir l’embêter.

« Kole… de quoi est-ce que tu parles… Je n’arrive pas à te suivre. »


Et ca c’était bien une première, d’habitude elle n’avait jamais de mal à le suivre ; même pas dans ses délires. Hors qu’ici, maintenant… elle ne savait pas du tout de quoi il était en train de parler. Surtout qu’il ne semblait même plus se réaliser qu’elle était là, ni qu’elle venait de lui poser une question. Il semblait être ailleurs. Elle avait beau répéter plusieurs fois son nom, aucune réaction… Du moins pas comme ci il la connaissait. Il regardait ses mains, il réagissait comme si il était ailleurs… Ailleurs qu’à Red Hollow. Et puis finalement voilà qu’il lève ses yeux sur elle. Il est de retour dans la réalité… mais la cohérence y restait. Pourquoi il s’excusait ? Pourquoi pensait-il l’embêter ? Pourquoi voulait-il partir ? Il y a encore quelques secondes ils roulaient à terre comme des enfants, et maintenant voilà qu’il voulait partir ? Qu’avait-elle fait ?

« Kole… pourquoi tu veux partir? »


Il fallait quoi ? Partir ? Pourquoi ? Elle ne comprenait vraiment pas. Et pour la première fois dans sa vie, elle avait peur. D’habitude elle arrivait à lire d’une manière tellement facile en lui… Que de ne pas réussir à le comprendre… c’était un sentiment d’impuissance qui la terrifiait. Elle ne voulait pas que cela se produise entre eux. Elle voulait continuer à savoir lire en lui, continuer à le comprendre, continuer à ne faire qu’un avec lui. Mais cela continue dans l’incohérence.

«Eh… regarde-moi… »


Elle s’était rapproché de lui, prit sa main dans la sienne. Elle ne comprenait rien à ce qui se passait. Mais elle n’aimait nullement le regard d’impuissance de Kole. Et surtout la peur qu’elle pouvait sous-entendre dans sa voix.

« Qu’est-ce qui ne va pas ? Tu sais que tu sais tout me dire. Et tu sais que je ne t’abandonnerais jamais. Je suis toujours la même Ava… prête à faire des folies pour ceux que j’a… à qui je tiens. »


Fallait pas dire le mot aimer. Pas avec Kole… C’était trop… Dangereux. Trop de sousentendus et pas bon du tout à prononcer.



Nymeria. ♕ gif de Tumblr ♕




   
Lost without you

   
Je te promets mes bras pour porter tes angoisses. Je te promets mes yeux si tu ne peux plus voir.J'te promets d'être heureux si tu n'as plus d'espoir. Je te promets d'être là.  black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas


Membre
messages : 91 depuis le : 22/12/2016

âge : 33
métier : Militaire - Sergent
statut & orientation : Célibataire mais... - Hétéro


MessageSujet: Re: You're still on my lonely mind (Kole)   Dim 8 Jan - 20:26


I am glad it cannot happen twice, the fever of first love. For it is a fever, and a burden, too, whatever the poets may say.
Ava & Kole

You're still on my lonely mind

Je ne l'entends qu'à peine, replongé subitement dans cette espèce de... rêve éveillé, ou plutôt un cauchemar éthéré. Je ne suis plus aux Etats-Unis, je ne suis plus avec Ava, en hiver, dans cette rue enneigée. Je suis à des milliers de kilomètres, dans un lieu totalement différents. Je n'entends pas les cris désespérés d'Ava, mes oreilles sifflent des hurlements tout autours de moi, j'ai l'impression de n'être qu'un spectateur incapable de faire quoi que ce soit. Le comble pour un militaire. Je me bats avec moi-même pour revenir dans la réalité. J'expulse ces souvenirs violemment loin de moi.

«Eh… regarde-moi… »

Ava... Je reprends une vague respiration calme et constante. Mes yeux dans les siens. Oui, je suis à Red Hollow. Ava est devant moi. J'esquisse un faible sourire. Je ne devrais pas rester là, je ne devrais pas l'embêter avec tout ça, je ne devrais pas lui jeter ce poids comme ça. Je n'aurai jamais du revenir ici. Pourquoi suis-je aussi faible? Alors que tout un tas de questions traversent mon esprit, Ava tente de me calmer, ses mains sur mes joues. Tout lui dire? J'en suis incapable. Je refuse toujours d'accepter ce que j'ai vécu et c'est d'ailleurs ça qui m'a forcé à quitter "temporairement" l'armée. Même si ce n'est pas de mon plein gré, je... Je nie du chef doucement.

- Je peux pas... Je peux pas, Ava, c'est... Non, je ne peux pas lui dire... Peut-être un jour. Pas maintenant... Je ne peux plus soutenir son regard. Je sais que je l'embête et j'aimerais tellement fuir loin d'ici. Est-ce que c'est encore possible? J'en sais rien, parce que c'est Ava. Si je... Ava, je... Je ne peux rien lui cacher, de toutes manières, elle le saura un jour où l'autre. Je regarde droit devant moi, vers les voitures enneigées. Je t'ai toujours aimée Ava, ce n'est pas un secret. Et si je suis revenu, c'est parce qu'il me manquait quelque chose. J'ai vu d... Je suis revenu parce que j'ai besoin de toi pour... pour garder un sens à ma vie. J'aurai pu dire "pour rester en vie" ou "pour rester humain", ça aurait eu le même effet et c'est tout aussi vrai. J'avale ma salive. Mais je sais que... c'est pas ça que tu veux entendre. Je... Je soupire. Je prendrais mes affaires et je m'en irais demain, tôt, tu... je ne t'embêterais plus. Tu n'as pas à t'en faire pour ça. Je tourne mes yeux sur elle, reprenant une once d'assurance. Non, tu n'as pas changée. Tu es celle que j'ai aimé et que j'aimerais toute ma vie... C'est moi qui ai changé, Ava... et pas forcément en bien. Je baisse les yeux. Je suis désolé... Je ne voulais pas que tu me vois comme ça. J'ai du mal à respirer à nouveau. Je déglutis, mais j'ai toujours mal au coeur.
(c) crackle bones



I feel so lost. Where are you?

Yeah, Everyone wants it, & Me, Honestly, I want us to last. I just don’t want to have a great couple of months with you and then it’s over, I don’t want to experience the feelings of being lost and hurt all over again. I just wanna be with you all the time, No matter what happens, No matter what challenges, or how hard our situation is, We”ll keep fighting for our love.
Revenir en haut Aller en bas


Membre
messages : 125 depuis le : 19/12/2016

âge : 28
métier : fleuriste & peintre à ses heures perdues
statut & orientation : hétéro - célibataire


MessageSujet: Re: You're still on my lonely mind (Kole)   Dim 8 Jan - 21:00

You're still on my lonely mind.
Kole & Ava


Parfois nous ne sommes que des faibles créatures, incapable de ne pas obéir au sang qui coule dans nos veines, ce cœur qui bat et qui nous garde en vie. Mais tout comme il nous est difficile de garder notre rythme cardiaque sous contrôle dans certaines circonstances… il nous est autant difficile de contrôler ce cœur. Ava avait beau observer Kole, dans ses yeux, il n’avait pas changé. Il mangeait toujours de la même manière, son sourire n’avait pas changé et il ne suffisait qu’un seul regard pour qu’elle ressente à nouveau cette chaleur lui envahir son corps tout entier. Bien sûr qu’il y avait des choses qui n’étaient plus comme avant… Tout le monde change, tout le monde grandit. Et c’était surement de même pour elle. Il y avait surement des choses qui avaient changés dans sa vie et dans son comportement, mais cela s’appelle la vie. C’est une rivière qui continue à couler, il faut la suivre et changer avec. Sinon on devient qu’une statue dans le temps. Elle avait beau essayer de comprendre tout ce qu’il lui disait, mais elle ne trouvait pas un très grand sens à ce qu’il lui disait. Il était revenu pour qu’elle lui donne un sens à sa vie ? Non, effectivement ce n’était pas spécialement ce qu’elle aurait voulu entendre. Et cela n’expliquait toujours pas son comportement. Puis… Que penser de ça ? Ava avait voulu lui téléphoner tellement de fois.. assise dans le fauteuil à observer son téléphone, espérant qu’il sonne, espérant qu’elle trouve le courage pour le faire… Mais non… Rien… Combien de fois est-ce qu’elle n’avait pas penser à lui ? Se demandant ou il se trouvait, si il était toujours en vie. Si il pensait à elle, tout comme elle pensait à lui ? Et voilà qu’il disait être revenu pour l’avoir à nouveau dans sa vie ? Surprise, elle ne sut rien dire… Et lui il continuait à dire qu’il allait partir. Qu’il allait quitter son appartement. Y avait vraiment aucun logique à tout ça.

« Kole… »


Mais que dire? Lui dire qu’elle avait du mal à le suivre ? Qu’elle ne comprenait plus rien ? Qu’elle ne comprenait pas ce qu’il attendait d’elle ? Son regard cherchait le sien. Elle voulait comprendre, elle voulait pouvoir lire en lui. Mais pour une raison inconnue, il ne semblait pas arriver à lui dire tout, toute la vérité. Car elle sentait qu’il y avait plus que : j’ai besoin que tu me donnes à nouveau un sens dans ma vie. Elle n’avait jamais été le sens de sa vie. Elle avait été beaucoup de choses, mais jamais ça… Son sens de la vie avait été de protéger les gens… Son rêve était d’aller servir son pays… alors pourquoi tout cela avait changé ? Quand est-ce que cela avait changé ? Mais comme dit… parfois on ne peut pas désobéir aux ordres que donne notre cœur… et les mots de Kole avait tout simplement touché une corde sensible chez Ava. D’un seul coup, sans aucun avertissement elle l’embrassa, passionnément comme si sa vie en dépendait. Finalement quand le baiser prit fin, elle posa son front contre le sien, gardant les yeux fermés, car elle ne voulait pas voir son regard.
.
« Reste… Cette nuit… Et après tu partiras… si tu as envie. »


Il était vraiment hors de question qu’elle le laisse partir dans un tel état. Il n’allait pas bien, cela se voyait. Elle ne savait pas pourquoi, ni comment. Mais il était hors de question qu’il rentre chez lui… Dans une maison, sans lit, sans matelas et surtout tout seul. Elle lui prit la main et commençait à marcher en direction de son appartement.


Nymeria. ♕ gif de Tumblr ♕



   
Lost without you

   
Je te promets mes bras pour porter tes angoisses. Je te promets mes yeux si tu ne peux plus voir.J'te promets d'être heureux si tu n'as plus d'espoir. Je te promets d'être là.  black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas


Membre
messages : 91 depuis le : 22/12/2016

âge : 33
métier : Militaire - Sergent
statut & orientation : Célibataire mais... - Hétéro


MessageSujet: Re: You're still on my lonely mind (Kole)   Mar 10 Jan - 18:07


I am glad it cannot happen twice, the fever of first love. For it is a fever, and a burden, too, whatever the poets may say.
Ava & Kole

You're still on my lonely mind

Kole... Oui, c'est bien moi. Mais je ne réponds pas vraiment. Je suis encore tiraillé entre être ici et ailleurs, bien loin, bien avant, bien loin, oui, c'est ça, bien loin. Je tente de chasser ces pensées hors de ma tête, et je m'évertue à user de toute ma force pour y arriver. C'est la voix d'Ava qui me faire reprendre pied à la réalité. Elle me regarde comme si je venais de déclarer un cancer ou le SIDA. J'ose à peine porter le regard sur elle, parce que je me sens tellement coupable, de l'avoir abandonner là, de l'ennuyer avec tous mes tracas, de revenir dans sa vie sans avoir averti pendant des années. De n'être qu'un poids mort. Bon sang, qu'est-ce que j'aimerais en finir. Furieusement je me baffe à l'intérieur de moi-même. Je n'ai pas le droit de dire cela, c'est le psy de la base qui me l'a interdit. J'ai vu, j'ai fait des choses qui sont... "normales" en tant de guerre et je dois vivre avec ça, tout comme je dois vivre avec leur conséquences. Je soupire, tentant vainement de reprendre confiance en moi. D'ailleurs, ça semble être sur la bonne voie quand Ava se penche, entrant totalement dans mon champ de vision qui s'intéressait beaucoup à mes chaussures. Ses yeux lumineux, sa peau si pale, ses lèvres si rouges, si douces. Un baiser.

Un baiser, Ava est en train de m'embrasser! Je reste coi pendant une ou deux secondes avant d'attraper son visage et de lui rendre la pareille, comme si ma vie en dépendait. Je l'embrasse avec tout le désespoir qui m'avait assailli pendant des années. Je l'embrasse comme je n'ai embrassé personne. Et je ne sais au bout de combien de temps, ses lèvres me quittent, sa langue me délaisse. Je psalmodie un simple "non", mais rien ne perce mes cordes vocales. Ma main contre sa nuque se raffermit, mais je la laisse mettre un peu de distance entre elle et moi. Je sens son front contre le mien et je garde les yeux clos, refusant de briser l'instant magique à peine créé et déjà bien trop court. Reste? Je veux rester. Je veux rester longtemps, mais, je... je n'en ai pas le droit. Toujours mon front contre le sien, je hoche doucement du chef. Oui, je reste. Et je resterais. Non, je partirais. Aaaah, je ne sais plus. Je soupire, fébrile sous l'après-coup du baiser. Ava m'entraine vers son petit magasin et je ne proteste pas, serrant doucement ses doigts dans les miens, comme pour m'assurer qu'il s'agisse bien là de sa main.

- Ava... Pourtant, je l'arrête dans sa progression, bloquant mes pas. Mais je n'arrive pas à formuler ce que je veux lui dire. Je bredouille quelques instants, avant de parvenir à murmurer quelque chose. Merci.

[HRP : Penses-tu que l'on puisse s'arrêter là? Ou veux-tu succomber tout de suite? Mouahahahaha!]

(c) crackle bones



I feel so lost. Where are you?

Yeah, Everyone wants it, & Me, Honestly, I want us to last. I just don’t want to have a great couple of months with you and then it’s over, I don’t want to experience the feelings of being lost and hurt all over again. I just wanna be with you all the time, No matter what happens, No matter what challenges, or how hard our situation is, We”ll keep fighting for our love.
Revenir en haut Aller en bas


Membre
messages : 125 depuis le : 19/12/2016

âge : 28
métier : fleuriste & peintre à ses heures perdues
statut & orientation : hétéro - célibataire


MessageSujet: Re: You're still on my lonely mind (Kole)   Mar 10 Jan - 18:23

Fin du Premier Chapitre



   
Lost without you

   
Je te promets mes bras pour porter tes angoisses. Je te promets mes yeux si tu ne peux plus voir.J'te promets d'être heureux si tu n'as plus d'espoir. Je te promets d'être là.  black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: You're still on my lonely mind (Kole)   

Revenir en haut Aller en bas
 
You're still on my lonely mind (Kole)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» 01. Losing your mind
» 1.04 Where is my mind ?
» Eleksyon pike kole
» Well it´s been days now And you change your mind again ... feat Amber Helheim

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
How You Remind Me ::  :: Central Red :: Fleuriste-
Sauter vers: