...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Please do remember me (pv. James)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Membre
messages : 47 depuis le : 27/12/2016

âge : 32 ans
métier : anciennement agent du CIA, actuellement recherchée pour meurtre, en cavale
statut & orientation : celibataire - hétéro


MessageSujet: Please do remember me (pv. James)   Mer 28 Déc - 12:34



"Please do remember me   "

« ohana » signifie famille, famille signifie que personne ne doit être abandonné, ni oublié..- Lilo & Stitch



Les villages paumés… Après Las Vegas, c’était assez déroutant. Naira marchait dans la neige, visitant un peu la région. Même si elle devait quand même avouer que les lumières et les tarrés de Las Vegas lui manquait. Mais elle n’avait pas trop le choix, voyager était maintenant devenu son truc. C’était mieux que de se dire être en cavale non ? De toute manière cela ne servait à rien. Trouver un avocat pour qu’il la met soit dans un centre psychiatrique soit derrière les barreaux ? Ah non, Naira n’était pas cinglée. Mais allez dire ca à un psy : bonjour je suis Naira Scott et je me souviens de mon ancienne vie du 16ième ? Ah oui… Si c’est le ticket assuré pour l’asile des fous. Et ajouter à cela la raison du meurtre : en fait j’ai retrouvé l’homme qui m’avait tué, moi et mon future enfant. Et j’ai décidé de faire de même…. Oui, c’est sure que ça ne sonne pas tarré du tout hein. Naira soupire doucement tout en glissant un peu de neige dans sa main. Cela faisait longtemps qu’elle n’en avait pas vu. De toute manière ça ne servait à rien… elle ne pouvait expliquer à personne pourquoi elle avait tué cet homme. Personne pourrait la comprendre. Faut vivre la même chose pour pourvoir la comprendre.

Et alors qu’elle marchait le long des maisons, un homme sortait de chez lui. Elle eut comme un choc violent, qui lui parcourait toute son être. James ? Elle allait à a rencontre. Naira observait l’homme en face d’elle. « James ? » Cela faisait longtemps qu’elle n’avait plus penser à son frère. D’ailleurs à vrai dire… elle ne pensait pas souvent à son autre vie. Oui, elle se souvenait de chaque détail mais à quoi bon faire revivre tous ces souvenirs si ce n’est pour les partager avec personne ? Il… il n’avait pas changé… Elle avait tant de questions à lui poser. Tant de choses qu’elle voulait savoir. Mais étrangement il ne semblait pas la reconnaitre ? « James, c’est moi…. Naira… Tu ne me reconnais pas ? » Il était la première personne, mise à part le type qu’elle avait tué, qu’elle revoyait de son ancienne vie. Malheureusement l’excitation qu’elle ressentait ne semblait pas être partagé. Comment est-ce qu’il ne pouvait pas ressentir le lien qui les unissait ? Comment ne pouvait-il pas s’en souvenir ?  Elle était pourtant très certaine qu’il s’agissait bien de son frère.

Je l’observais, je n’arrivais vraiment pas à comprendre comment il ne pouvait pas me reconnaitre. « Tu ne vas quand même pas me dire que tu n’as aucun souvenir de moi ? Même pas dans tes rêves ? Tu ne sens pas la connexion entre nous ? Ca ne te semble pas familier tout ca ? » Et voilà qu’il allait la prendre pour une sociopathe… Mais il ne pouvait quand même pas rester de marbre ? Il devait quand même ressentir quelque chose ? Elle ne pouvait quand même pas être la seule à s’en souvenir ? « Allé James, c’est même toi qui m’a appris à monter à cheval telle qu’une vraie dame… Tu vas quand même pas me dire que tu ne reconnais pas ta sœur ? » On n’était peut-être plus du même sang, mais cela ne changeait rien aux souvenirs que j’avais de lui.

Code by Sleepy


Give me everything you've got.
Great love is wild and passionate and dangerous. It burns and consumes, until there is nothing left. That love doesn't last very long...
Revenir en haut Aller en bas


Membre
messages : 85 depuis le : 19/12/2016

âge : 33 ans
métier : Avocat au pénal
statut & orientation : Célibataire, porté sur les femmes


MessageSujet: Re: Please do remember me (pv. James)   Ven 6 Jan - 22:26



"Please do remember me"

Naira Scott – James Blake




"- ouh la, doucement, c'est quoi ce bordel ? " dis-je en reculant d'un pas alors que cette... folle ? Me balance que c'est ma... soeur ?

Récapitulons cette journée qui avait si bien commencé. Oui, vraiment très bien, je m'étais levé la bouche en coeur ou presque, pas de mal de crane, juste une bonne journée en perspective. J'avais été courir, ce qui était parfait pour entamer la journée. Les flancs de ce côté sont géniaux à voir, surtout lorsque le soleil se lève. J'avais couru plus d'une heure et le spectacle que j'avais pu voir m'avait coupé le souffle. J'avais oublié comment c'était et je le redécouvrais. J'avais pris une douche, puis un solide petit déjeuner et j'étais en train de remettre en état la clôture lorsque cette femme était apparue dans ma vision périphérique et me disait des mots que je comprenais parfaitement, sauf que je savais très bien que je n'avais pas de soeur. En plus nous ne nous ressemblons pas, elle avait dû me confondre, c'était forcé. J'avais tout de même compris que ce n'était pas une ex que j'avais laissé tomber, ni même juste un coup d'un soir, cela aurait pu l'être. Mais pas ici en tout cas, dans dans cette ville. Je repose mon marteau, restant de l'autre côté de la barrière, à distance.

"- Naira, c'est bien cela ? " Je n'attendais pas qu'elle me le confirme. "- Je ne suis pas votre frère, je pense que vous confondez avec quelqu'un d'autre.  " dis-je en l'inspectant de bas en haut. "- Je peux appeler quelqu'un si vous le désirez ? " demandé-je en me demandant comment sortir de ce pétrin. C'était peut-être pire qu'une femme qui revient vous voir pour vous demander pourquoi vous n'êtes pas resté dans son lit toute la nuit. Le coup d'une soeur, on ne me l'a jamais faite. Elle voulait quoi ? Est-ce que c'était ma chère mère qui me l'avait envoyé pour me cuisiner ? Savoir quand j'allais revenir ? Me raconter des choses sur mon père ? Pourquoi avait-elle aprlé que je lui avais appris à faire du cheval ? J'étais parti d'ici je savais en faire et lorsque je revenais j'adorais me promener avec mon eldorado, mais il était mort depuis. Et je ne me souvenais pas qu'une fille était là !

"- Votre histoire de connexion, je n'y comprends rien. Qui êtes-vous réellement ? Et pourquoi venir jusqu'ici ? C'est ma mère qui vous envoie pour un de ces funestres desseins ? " Je ne suis pas du genre à frapper une femme, je préfère encore reculer d'un pas, histoire de ne pas lui en coller une. Les hystériques, ce n'est pas mon fort. J'ai beau avoir eu certains cas au départ, ici, ce n'était pas vraiment ce que je voulais. Un peu de paix, ce n'était pas de trop ? Apparemment non... "- Vous avez un problème ? " Si cela se trouve elle était échappé d'un asile qui n'était pas par ici et... en fait je pouvais échafauder bon nombre de possibilités, je me tus, attendant une explication plausible, auquel cas, je verrais avec la police du secteur, si elle était existante.



Pouvoir comprendre au réveil n'est pas une mince affaire.


Rp's James - Ranch
Revenir en haut Aller en bas


Membre
messages : 47 depuis le : 27/12/2016

âge : 32 ans
métier : anciennement agent du CIA, actuellement recherchée pour meurtre, en cavale
statut & orientation : celibataire - hétéro


MessageSujet: Re: Please do remember me (pv. James)   Ven 6 Jan - 23:03



"Please do remember me "

« ohana » signifie famille, famille signifie que personne ne doit être abandonné, ni oublié..- Lilo & Stitch



Peine perdue… Il ne la reconnaissait pas. Elle était à nouveau à la case départ. Sans famille, sans personne. Elle soupire. Qu’est-ce qu’elle pouvait détester être ici. Et pas uniquement ici. Cette vie. Ce changement brutal. Pourquoi fallait-il qu’elle se souvienne de sa vie passé ? Vraiment Pourquoi ? Elle était heureuse avant… avant de se réaliser qu’on l’a brûlé vivant et qu’elle ne pensait plus qu’à une chose : se venger. Si elle ne s’était pas souvenu de cette fin tragique, elle serait encore à Las Vegas en train d’enquêter sur des crimes. Hors que là… voilà qu’elle se faisait passer pour une folle. « Je suis désolée… Je pense que.. ; » Allé ma belle, d’habitude tu es plus rapide pour des mensonges. « Je pense que j’ai dû me tromper… Ca fait des années que je n’ai plus vu mon frère… Et vous lui ressemblez énormément…. Mais j’ai dû me trompé. » C’était complétement faux ! Elle savait que c’était lui ! Elle en était sure à 100% Pourquoi est-ce qu’il ne s’en souvenait pas ? Pourquoi est-ce qu’elle était la seule sur cette planète à s’en souvenir ? Pourquoi… pourquoi… pourquoi… Là elle avait vraiment envie d’aller se taper la tête contre un arbre. Mais James la prenait déjà pour une folle et elle voulait vraiment éviter qu’il appelle la police… Car ça voudrait dire qu’elle devrait trouver un autre trou paumé pour se cacher. Et elle avait un peu marre de fuir un crime qui était complètement légitime mais bien sur non-explicable à des gens… Bah des gens comme James, qui visiblement ne se souviennent de rien… Pfff quelque part, Naira devait avouer qu’il en avait de la chance… C’était mieux de ne pas se souvenir d’un autre vie afin de ne pas faire ce genre de conneries…

Bon revenons à notre mouton. James… Elle était déçue certes, mais elle ne pouvait pas lui dire, il la prenait déjà assez pour une tarrée. « Encore une fois… Toutes mes excuses, je ne voulais pas paraitre cinglée… C’est juste que… » Elle soupire. « Mon frère me manque énormément. » Elle avait espéré retrouver quelqu’un à qui elle pouvait enfin se confier… mais non encore un fata morgana… Bon… Ce n’est pas grave, elle allait continuer sa petite promenade et tenter d’oublier James…. Mmm pas sure que ca soit si facile. Elle était déchirée entre l’envie de l’aider à se rappeler leur vie passée et l’envie de le laisser tranquille. Elle savait que trop parfaitement ce qu’une ancienne vie pouvait faire à la vie actuelle : la bouleverser complétement… Et il ne méritait pas une telle chose. D’ailleurs maintenant qu’elle l’observait de plus près, qu’elle observait la maison dans laquelle il habitait… Oui il devait avoir une vie heureuse. Et cela devait lui suffir… Assez suffir pour partir sans tenter un rappel du passé.

Code by Sleepy



Give me everything you've got.
Great love is wild and passionate and dangerous. It burns and consumes, until there is nothing left. That love doesn't last very long...
Revenir en haut Aller en bas


Membre
messages : 85 depuis le : 19/12/2016

âge : 33 ans
métier : Avocat au pénal
statut & orientation : Célibataire, porté sur les femmes


MessageSujet: Re: Please do remember me (pv. James)   Sam 7 Jan - 14:15



"Please do remember me"

Naira Scott – James Blake




Elle avait dû se tromper ? C'est étrange comme je n'y croyais pas un traître mot. Je reste sur mes gardes, vérifiant qu'il n'y ai personnes d'autre dans les parages. À part elle, je n'entendais pas le moindre bruit, donc nous étions seuls. Qu'est-ce qu'une femme pouvait bien faire par ici à me raconter cette histoire abracadabrante de frère ? Il se passe quelque chose et je n'arrive pas à mettre le doigt dessus. C'est trop étrange sa façon de me parler, comme si cela trouvait un écho en moi. Ce qui est impossible. Par contre c'est sûrement sa détresse qui me fait penser ainsi. Je ne vois rien d'autre. Les barrières peuvent attendre, par contre elle me semble au plus mal.

"- C'est bien la première fois qu'on me dit que je ressemble à quelqu'un... " dis-je sur un ton sceptique. "- Vous recherchez qui exactement ? Parce que je dois vous dire qu'un James avec ma tête... Cela ne doit pas courir les rues... " lâché-je en me rapprochant d'elle. La barrière était toujours entre nous, elle ne craignait rien et moi non plus par la même occasion. Je pose mes avant-bras sur celle que je viens de remettre en place et l'observe d'un peu plus près. Elle semble aux abois, comme si elle venait de fuir quelque chose ou quelqu'un. Je reconnais ce type de regard dans la plupart de mes clients, lorsque tout va mal et qu'ils n'ont plus les moyens de se défendre. Mon côté avocat se met en action sans que je ne lui demande et bien que cela ne m'enchante pas, je sais déjà que je vais vouloir l'écouter plus longuement.

"- ça vous dit une boison chaude ? Je comptais faire une pause entre deux... clous. " dis-je en lui montrant la boite qui traine presque dans la neige. "- Il fait un peu trop froid et je cherche une excuse pour me tirer de ce travail. " continué-je afin d'espérer qu'elle ne refuse pas. Il est vrai que mon excuse pouvait paraître aussi bien bidon que réaliste. Et puis un café ne me erait pas de mal et me réchaufferait, par les temps qui court. Qu'est-ce qui avait bien pu lui arriver pour qu'elle se croit être ma soeur ? Et elle n'avait pas de ressemblance avec mon père, ni même ma chère mère. Pensait-elle pouvoir accéder à quelque chose dont je n'avais pas conscience ? J'ai un peu d'argent d'avance, mais je ne suis pas millionnaire. Je vis correctement, à moins qu'elle n'ait besoin d'un avocat sans le payer ? Cela ne serait pas la première fois qu'on vienne me voir pour un tel problème, j'ai toujours su écouter à ce moment-là. Mais pas avec une telle excuse.




Pouvoir comprendre au réveil n'est pas une mince affaire.


Rp's James - Ranch
Revenir en haut Aller en bas


Membre
messages : 47 depuis le : 27/12/2016

âge : 32 ans
métier : anciennement agent du CIA, actuellement recherchée pour meurtre, en cavale
statut & orientation : celibataire - hétéro


MessageSujet: Re: Please do remember me (pv. James)   Sam 7 Jan - 14:38



"Please do remember me   "

« ohana » signifie famille, famille signifie que personne ne doit être abandonné, ni oublié..- Lilo & Stitch



Naira Scott n’avait pas de père. Et elle n’avait jamais connu sa mère. Elle a été élevé par un père célibataire. Si il devait commencer à chercher… Son cerveau d’ancienne agente de la CIA la prévenait de ne pas dire son nom de famille. Même si Scott était un nom de famille assez répondu, son prénom ne l’était pas. Et dans ce cas-là, il allait très vite savoir qu’elle n’avait pas de frère, pire qu’elle était recherché pour meurtre. Et ce genre d’histoire ne se terminait jamais bien… quoi que.. en y pensant… elle avait déjà réussi à s’en sortir avec un meurtre. Mais c’était au seizième et la fille qu’elle avait poignardé ne fallait pas la peine d’ouvrir une enquête… Et puis à l’époque ce n’était pas comme de nos jours. Elle pouvait parfaitement entendre le ton sceptique, il ne la croyait pas. Super. Elle avait réussi à être suspecte, tout ce qu’elle ne voulait pas. Là, elle pouvait se féliciter. « James n’est pourtant pas un prénom aussi inconnu… Comparé à Naira. » Elle tentait un sourire. Fallait vraiment qu’elle arrive à effacer sa suspicion. « Mais vous avez raison… je ne suis pas du coin. Je suis juste de passage et mon frère… enfin ça fait des années qu’il est parti et je ne l’ai jamais revu… Vous m’avez fait penser à lui. » Même si c’était lui… Bah elle n’aimait pas le mensonge, mais avait-elle vraiment le choix ? « Enfin… Je ne vais pas vous déranger avec mes histoires de famille… » Non c’était mieux pour elle de se tirer de là.

D’ailleurs elle était sur le point de tout laisser tomber. De ne pas essayer de lui rappeler certains souvenirs, de lui tourner le dos et de partir. Mais c’est alors qu’il lui propose une boisson chaude. C’était trop tentant pour refuser. Elle aurait pourtant dû le faire, car son instinct lui disait que cela n’allait pas spécialement être bénéfique pour elle. Mais vu le froid dehors, froid dont elle n’avait pas eu l’habitude, ni à Portland et encore moins à Las Vegas… et puis elle n’avait plus personne. Qu’il se souvienne d’elle ou pas… est-ce que cela avait de l’importance ? « Vous êtes sure… Je n’ai pas envie de vous déranger… Déjà qu’avec ce que je viens de faire vous devez me prendre pour une dingue… » James avait toujours été trop bon… C’était pour cette raison qu’il avait eu pitié de cette servante et qu’elle avait fini par le faire tomber amoureux d’elle… Enfin passé ça. « Dans ce cas… je ne dirais pas non à quelque chose de chaud… Je n’aurais pas cru qu’il pouvait faire aussi froid dans le Montana. »


Code by Sleepy


Give me everything you've got.
Great love is wild and passionate and dangerous. It burns and consumes, until there is nothing left. That love doesn't last very long...
Revenir en haut Aller en bas


Membre
messages : 85 depuis le : 19/12/2016

âge : 33 ans
métier : Avocat au pénal
statut & orientation : Célibataire, porté sur les femmes


MessageSujet: Re: Please do remember me (pv. James)   Ven 13 Jan - 18:48



"Please do remember me"

Naira Scott – James Blake




Hum, pourquoi pas, James est répandu c'est vrai, mais quelque chose me disait que c'était une fausse excuse. Tenter de me mentir, mon flair d'avocat va se mettre en route et détecter quelque chose. Ou alors je me plante complètement. Au moins, elle m'avait donné son prénom, Naira, il est vrai que c'est plutôt peu commun. D'ailleurs je ne me souviens pas l'avoir entendu une fois dans ma vie jusqu'à ce jour. D'un signe de tête, je lui indique où passer tandis que je fais le tour pour aller ouvrir la porte d'entrée.

"- Venez. Je n'ai pas oublié que par ici il fait de plus en plus froid. " dis-je en me frottant les mains. Je laisse la porte ouverte pour qu'elle entre par elle-même et vais dans la cuisine. Je prépare du café, un bon colombien venu directement de ma boutique préférée, merci à Lina pour me l'avoir fait parvenir et j'appuie sur le bouton afin qu'elle démarre. Lorsque j'entends le bruit caractéristique de la cafetière ancienne de mon père, je retourne dans l'entrée.

"- J'avoue, je vous ai pris pour une folle, " et je vais garder cette première idée en tête, "- mais on va sauter l'étape de la chemise à longue manches qui s'attachent dans le dos et la pièce capitonnée pour un bon café, à moins que vous préfériez un chocolat chaud ?  " demandais-je en lui désignant le salon. Ce n'est pas parce qu'elle semble légèrement dérangée, voire un peu plus que cela, que je dois la mettre dans un coin. Je lui montre un des fauteuils et continue sur ma lancée. "- Au fait, vous connaissez mon prénom, James, le votre est jolie, Naira je ne connaissais pas. C'est quoi votre nom de famille ? " demandais-je sous le ton de l'innocence.

J'entendais la machine qui était pas loin d'être terminée. Je remets un peu de bois dans le poêle, histoire de garder la chaleur et me retourne vers elle, attendant de savoir ce qu'elle désire boire et surtout afin d'en connaître un peu plus sur cette femme. Elle m'intrigue et peut-être que je pourrais l'aider à le retrouver ce frère. Qu'elle semble avoir perdue.




Pouvoir comprendre au réveil n'est pas une mince affaire.


Rp's James - Ranch
Revenir en haut Aller en bas


Membre
messages : 47 depuis le : 27/12/2016

âge : 32 ans
métier : anciennement agent du CIA, actuellement recherchée pour meurtre, en cavale
statut & orientation : celibataire - hétéro


MessageSujet: Re: Please do remember me (pv. James)   Sam 14 Jan - 0:17



"Please do remember me "

« ohana » signifie famille, famille signifie que personne ne doit être abandonné, ni oublié..- Lilo & Stitch



« Un café serait parfait. » Naira rentre et par habitude, vérifié déjà toutes les entrées et sorties possibles. Et oui, déformation du boulot à moins que ça soit la cavale qui la pousse à agir ainsi ? « Vous vivez seul ? » Pas de petite femme pour son frère ? Au moins l’honnête ne semble pas l’avoir quitté. Naira sourit. « Et pourtant vous m’invitez à prendre le café ? Vous êtes psy, que vous aimez prendre le risque de prendre le café avec quelqu’un que vous pensez être cinglée ? » Est-ce qu’elle l’était ? Non. Malheureusement, il fallait être dans sa situation pour se réaliser cela. Et donc pas possible d’en parler à quelqu’un.

« Merci… Aucune idée comment mes parents sont tombés sur ce prénom. »Un sourire s’affiche sur son visage. Elle avait été entrainé pour ca, pensait-il sincèrement qu’elle allait lui révéler son identité afin qu’il puisse mettre la police et ses anciens collègues sur sa trace ? mmm non elle ne pense pas. Alors quoi ? Mentir ? Sortir un faux nom ? D’expérience Naira savait que quand on sort un nom de famille aléatoire, on ne le sort jamais comme ca. Cela garde toujours un certain lien avec nous. Un lieu qu’on connait, un film qu’on aime bien, un personnage de livre… Bref cela peut toujours vous mener sur les traces de quelqu’un. Alors mentir ne serait pas une bonne chose. Par contre… « Callahan. » Leur ancien nom de famille. Peut-être que cela lui rappellerait quelque chose ou pas… Cela fallait le coup d’essayer. Dans tous les cas, il ne pourrait pas la trouver et techniquement elle n’avait pas menti. Mais elle maudissait sincèrement le destin, ou l’univers ou peu importe celui qui est à l’origine du fait qu’elle se souvient de tout, mais pas James. Pourquoi pouvait-il pas se souvenir d’elle ? Maintenant qu’elle avait enfin trouvé quelqu’un qui pourrait la comprendre, l’aider… et bien voici qu’il a ce qu’on pourrait appeler de la démence à l’ancienne siècle. C’était vraiment nulle… Elle cherchait dans ses mémoires afin de trouver quelque chose qui pourrait l’aider à se souvenir d’elle. Allé réfléchit Naira… Doit bien avoir quelque chose qui pourrait l’aider. Y avait plein de choses, malheureusement pas facile de mentionner pendant une tasse de café. « Je suis vraiment désolée de mon comportement… Généralement je ne réagis pas aussi impulsive et sans réfléchir. » Si il n’avait pas trop changé, du moins le James d’avant, avait toujours eu un faible pour défendre les pauvres petits malheureux et pour prendre les femmes en pitié. Ca allait peut-etre facilité le contact et il allait peut-etre oublié son moment de folie ?

Code by Sleepy



Give me everything you've got.
Great love is wild and passionate and dangerous. It burns and consumes, until there is nothing left. That love doesn't last very long...
Revenir en haut Aller en bas


Membre
messages : 85 depuis le : 19/12/2016

âge : 33 ans
métier : Avocat au pénal
statut & orientation : Célibataire, porté sur les femmes


MessageSujet: Re: Please do remember me (pv. James)   Dim 29 Jan - 0:42




"Please do remember me"

Naira Scott – James Blake




Je laisse le café se diffuser dans la cafetière sans dire un mot. Son attitude me parait quelque peu sur la défensive. Je n'arrive pas à savoir si elle me dit la vérité ou non, mais les coups d'oeil sur les portes me font penser à certains de mes clients qui ont une envie furieuse de fuir. Fuir quelque chose ou quelqu'un. Hors elle recherche son frère. Donc ce n'est peut-être qu'une hypothèse après tout. Pas besoin de mentir sur ma propre vie, je n'ai rien à cacher. Je fais un geste de la main comme si je passais outre son comportement et sort deux tasses, ainsi que des cuillères, du sucre et du lait. Je ne sais pas ce qu'elle désire, pour ma part deux sucres sera suffisant.

"- Pour répondre à vos questions, je n'ai pas de femme, je vis seul ici dans la maison de mon père qui vient de décéder. " j'entends la fin de la cafetière et me retourne pour la sortir de son socle. Puis verse le liquide brûlant dans les deux tasses. "- Je ne suis pas psy, je suis avocat. Et vous ? Vous faites partie de l'inquisition ? " demandé-je en souriant. "- Vu le nombre de questions que vous posez à la seconde, c'est pire qu'un avocat qui veux vous tirer les vers du nez. Mais pour ce qui est du café, j'en bois régulièrement, donc avec une fêlée me convient très bien, j'aurai l'impression de ne pas parler tout seul dans la maison. " continuais-je en mettant les deux sucres et prenant une des deux cuillères. Je m'assieds à la table, lui indiquant celle d'en face, ainsi que tout ce qui se trouvait sur la table.

"- Servez-vous, n'hésitez pas. Il fait bien assez froid en ce moment, il faut vous réchauffer. Vous venez de loin ? " demandé-je innocemment. Ma question ne l'étais pas, mais je ne voulais pas la braquer. Son nom de famille ne me disais rien du tout. C'était presque un nom répandu et commun, contrairement à son prénom. "- Naira, vous avez des ennuis ? " demandé-je une fois une gorgée bu. "- Je peux peut-être vous aider, vraiment " dis-je. C'était ma spécialité, aider les causes perdues. Elle me semblait vulnérable, mais en même temps elle semblait trop sur la défensive pour ne rien avoir à cacher. Cette sensation de vouloir la protéger me tenait trop fortement pour la laisser repartir sans avoir plsu de renseignements sur elle.



Pouvoir comprendre au réveil n'est pas une mince affaire.


Rp's James - Ranch
Revenir en haut Aller en bas


Membre
messages : 47 depuis le : 27/12/2016

âge : 32 ans
métier : anciennement agent du CIA, actuellement recherchée pour meurtre, en cavale
statut & orientation : celibataire - hétéro


MessageSujet: Re: Please do remember me (pv. James)   Dim 29 Jan - 11:36



"Please do remember me "

« ohana » signifie famille, famille signifie que personne ne doit être abandonné, ni oublié..- Lilo & Stitch



Pas marié, père décédé, vit seul et avocat. C’est noté. « Je suis navrée pour votre père. » Même si il devait avoir marre d’entendre les gens dire ça… Mais à ce moment-là faudrait qu’il arrête de parler de son père, ou du moins d’y faire allusion. Dans tous les cas, il semblait être heureux. Du moins il lui avait l’air heureux. Naira souri à sa remarque. « Non… mais vous y êtes presque. » Elle ne pouvait pas dire qu’elle était de la CIA. Alors quoi ? Lui dire qu’elle était flic ? Non ca risquait d’être trop grand, et il y aurait trop de questions. « Je suis… enfin étais criminologue. J’ai décidé de prendre un peu de recul. » Pas vraiment un mensonge vu qu’elle était diplômé dans cette matière. Du moins la première partie de sa phrase était véridique… la deuxième partie… ne l’était pas. « Je suis désolée si je vous harcèle avec des questions, déformation du métier. » Est-ce qu’il invitait vraiment chaque femme en détresse chez lui, ou avait-il mine de rien senti une certaine connexion entre eux ? Est-ce qu’elle venait de loin ? Naira sourit et prend sa tasse entre ses mains. La caféine lui fera du bien. Mais est-ce qu’ils allaient vraiment jouer à ce jeu-là ? Essayer de se tirer l’un l’autre les verres du nez, tout en se la jouant innocent ? « Maintenant c’est vous qui essayez de me tirer les informations du nez… » Et est-ce qu’elle ne lui avait déjà pas dit d’où elle venait ? Ou pas ? Et merde, voilà ce qui arrive avec les mensonges, on ne sait plus ce qu’on a dit et ne pas dit.

Elle se mords la lèvre. Oui, elle n’en doutais pas. C’était tellement prévisible. Tellement lui. Toujours vouloir aider les autres. Mais Naira ne pouvait tout simplement pas. C’était quelque chose de vraiment très difficile… ne pas pouvoir se confier à lui. C’était son frère… Et en même temps elle était obligé de se dire qu’il ne l’était pas. Il ne le savait pas. Et même si ça la démangeait, de ne pas pouvoir tout lui dire … Elle savait que c’était comme signé son arrêt de mort. Hors elle ne voulait pas ca… C’était trop.. Non, elle ne pouvait tout simplement pas. Elle avait nullement envie de terminer sa vie en prions. Elle voulait pourtant pouvoir lui faire confiance mais… Elle soupire. « C’est vraiment gentil… mais je doute fort que vous puissiez m’aider. » Au fond, elle ne savait même pas ce dont elle avait besoin. Un avocat ? Ah pourquoi faire ? C’était un procès perdu d’avance. Jamais elle ne pourrait dire la vérité alors… cela s’arrêtait là. « D’autant plus que vous n’allez jamais me croire… » Non, plutôt l’enfermer directement chez un psy. Alors elle ne pouvait pas. Pas tant qu’il ne se souvienne pas… Si encore il se souvient un jour. Rah !! Qu’est-ce que cela pouvait être frustrant.

Code by Sleepy



Give me everything you've got.
Great love is wild and passionate and dangerous. It burns and consumes, until there is nothing left. That love doesn't last very long...
Revenir en haut Aller en bas


Membre
messages : 85 depuis le : 19/12/2016

âge : 33 ans
métier : Avocat au pénal
statut & orientation : Célibataire, porté sur les femmes


MessageSujet: Re: Please do remember me (pv. James)   Mer 1 Fév - 19:07



"Please do remember me"

Naira Scott – James Blake




Je ne relève pas pour mon père, j'ai l'habitude de ces mots. Cela ne me touche pas plus que cela. Par contre elle est criminologue ? Je ne les connais pas tous, mais son air fuyant... Aurait-elle un ennui avec un ancien détenu ? Je ne peux m'empêcher de sourire en comprenant qu'elle aussi à l'habitude de poser des questions. Je bois une gorgée, l'observant un peu plus. Il y a quelque chose en elle qui me perturbe sans trop savoir quoi. Sûrement le fait que nous soyons tous les deux du même côté de la loi, en quelque sorte.

"- Je l'avoue, je suis doué pour cela... tirer les vers du nez. Je défends les gens, mais je ne veux pas qu'ils me mentent et ils le savent bien dorénavant. " dis-je en posant mes deux mains autour de ma tasse. N'empêche, je n'étais pas très loin, criminologue... Et bien, il était vrai que l'inquisition n'était plus vraiment en vigueur, mais certaines méthodes ne sont pas forcément... tolérables. Un café pouvait délier pas mal de langue, mais je sens qu'avec elle cela risque d'être un peu plus compliqué. Son soupir se répercute en moi comme un écho. Je me secoue mentalement et attends. Voyant que rien ne vient, je tente une approche de plus.

"- Et si vous commenciez par le début ? " dis-je doucement comme si je parlais à un enfant blessé. "- Si vous me disiez pourquoi vous cherchez votre frère ? Racontez-moi votre histoire. Vous savez, je suis doué pour aider les autres, laissez-moi cette chance de pouvoir faire quelque chose. " continué-je dans ma lancée. J'ai toujours été ainsi, c'est pourquoi je travaille dans mon propre cabinet car dans celui d'un autre, je ne pourrais pas faire ce que je fais. À savoir ne pas faire payer les plus démunis, à me débrouiller autrement pour trouver des solutions. Je bois une autre gorgée de café. "- C'est à moi de juger si je peux vous croire ou non " terminé-je en reposant mon café sur la table.




Pouvoir comprendre au réveil n'est pas une mince affaire.


Rp's James - Ranch
Revenir en haut Aller en bas


Membre
messages : 47 depuis le : 27/12/2016

âge : 32 ans
métier : anciennement agent du CIA, actuellement recherchée pour meurtre, en cavale
statut & orientation : celibataire - hétéro


MessageSujet: Re: Please do remember me (pv. James)   Ven 3 Fév - 21:43



"Please do remember me "

« ohana » signifie famille, famille signifie que personne ne doit être abandonné, ni oublié..- Lilo & Stitch



Le début ? Mais quel début ? Celui ou je suis née en tant que sa sœur, ou plutôt celui ou je suis née avec une mère absente et un père qui ne savait pas comment éduquer une fille ? Je souris faiblement. Non aucune des deux débuts avaient vraiment une quelconque importance. Mon frère ? Je soupire… Si seulement il savait. « Je suis à la recherche de mon frère, car il est encore la seule famille qui me reste… Et surement la seule personne sur cette terre qui pourrait réellement me comprendre et peut-être même m’aider. » Oui, au fond Naira en était même persuadé. Si James était là, vraiment là, qu’il se souvenait de tout… il pourrait enfin la comprendre. Elle pourrait enfin dire toute l’histoire et ne pas devoir sans cesse mentir ou détourner la chose. « Pourquoi ? Pourquoi voudriez-vous m’aider ? » Oh, Naira connaissait déjà la réponse, mais c’était là pour elle une manière d’avoir plus de temps pour réfléchir. Réfléchir à quoi faire, à quoi dire. Mais au fond, elle ne savait pas trop. Visiblement il ne se souvenait pas d’elle. Même pas un peu. C’était donc sans aucun succès. Et elle se disait qu’elle ferait même mieux de partir.

Naira termine sa tasse, et l’observe. Oui, c’était à lui de décider ce qu’il allait croire ou pas. Mais il n’avait déjà pas voulu la croire quand elle disait qu’ils étaient liés. Alors cela ne changerait en rien. « Il faut le vivre, pour pouvoir réellement le comprendre… Ou peut-être avoir la foi… je ne sais pas. » Naira n’avait jamais cru dans la réincarnation.. .Du moins avant… peut-être que les personnes qui y croient ont plus facile à la comprendre ou du moins à vouloir la croire ? Peu importe, ce n’était pas son choix. Et elle ferait mieux de partir. « Je suis désolée d’avoir prit votre temps… Je ferais mieux d’y aller. « Elle se lèvait.

Code by Sleepy



Give me everything you've got.
Great love is wild and passionate and dangerous. It burns and consumes, until there is nothing left. That love doesn't last very long...
Revenir en haut Aller en bas


Membre
messages : 85 depuis le : 19/12/2016

âge : 33 ans
métier : Avocat au pénal
statut & orientation : Célibataire, porté sur les femmes


MessageSujet: Re: Please do remember me (pv. James)   Ven 14 Avr - 14:03



"Please do remember me"

Naira Scott – James Blake




Je hoche la tête par l'affirmative, je peux très bien comprendre ce besoin de retrouver son frère, s'il est le seul restant de sa famille. Une triste histoire que voilà. Criminologue... Elle devait avoir des contacts avec la police, pourquoi ne faisait-elle pas des recherches avec eux ? Quelque chose me chagrinait sans savoir quoi. Cela m'agaçait fortement. Impossible de me dire pourquoi. J'aimerai pouvoir l'aider... Pourquoi ? N'avait-elle jamais eu quiconque sur qui compter ? Et pourquoi je voulais l'aider ? Des questions sans réponses, sauf celle-ci : je suis ainsi, impossible de laisser quiconque dans le besoin. Mon côté chevalier servant sans doute. Parfois je me surprends à m'imaginer tel un preux chevalier venant d'une autre époque, sauvant les demoiselles en détresse. Lorsqu'elle se lève, je fais de même, posant ma main sur son avant-bras. Mes yeux plongent dans les siens. Et là, le choc. Je me tétanise sans savoir ce qui se passe.

Tel un bond en arrière, un retour dans le passé, peu importe. Ce sont ses yeux que je vois en face de moi, mais elle n'est pas coiffée de la même manière. Et ses habits me semble d'une autre époque. Hallucination ? Aucune idée. Tout ce que je sais, c'est que j'ai l'image et pas le son. Sa bouche s'ouvre et se ferme, des mots doivent en sortir, mais je ne les entends pas. Elle se met à rire, vu son attitude et tourne sur elle-même. Les volants sous sa robe semble vouloir s'échapper de là. Des froufrous, dentelle et autre trucs de femmes. Un large ruban lui ceint la taille. Je ne suis que spectateur, ne comprenant pas cette sensation d'être traversé par une personne. De dos, c'est un homme. Haute stature, les cheveux un peu plus longs que moi, maintenu par un simple ruban. Lorsque je vois son profil, je reste pétrifié. C'est moi, là juste devant, entraînant cette jeune femme au-delà de la pièce.

Lorsque je cligne des yeux, je me retrouve devant Naïra, les doigts tellement crispés sur son avant-bras que je dois lui faire mal. "- désolé " dis-je en la relâchant vivement. Je ne comprends pas ce qui vient de se passer. Ma respiration se fait lourde, rapide, saccadée. Je regarde ma tasse de café, sachant pertinnement que ce n'est pas cela. Sans un mot, je me détourne et attrape la bouteille de whisky qui se situe sur le petit bar un peu plus loin et m'en verse un verre que je bois cul sec. Pas terrible à cette heure de la matinée, mais j'espère que cela suffira pour me remettre d'aplomb. Lorsque je reprends mon souffle, j'entends de nouveau les bruits aux alentours. Je ne suis jamais malade, ou très rarement. Des hallucinations de ce type ne se produisent que sur des personnes folles, pas vrai ?

"- Je... " Je n'arrive même pas à parler tant je suis encore dans ce rêve éveillé. Je n'ose la regarder de peur de voir des choses étranges, pourtant je relève les yeux vers elle.



Pouvoir comprendre au réveil n'est pas une mince affaire.


Rp's James - Ranch
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Please do remember me (pv. James)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Please do remember me (pv. James)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Davy James' Fiche technique
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)
» All i wanted was you [PV James Stanford]
» Le 20 juin... Remember Cosmos 1999...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
How You Remind Me ::  :: Pilgrim Mountain :: Les Ranchs :: 7. Ranch des Blake-
Sauter vers: